top of page

RETOUR SUR LA TROISIÈME ÉDITION DU FEM!

C’est du 25 au 28 août dernier qu’avait lieu la troisième édition du Festival Émergence de Montréal. Pour sa troisième édition, le festival s’est passé pour la première fois de son existence en présentiel, une édition que nous pouvons qualifier de réussie! Voici un résumé des événements qui se sont déroulés dans le cadre du festival.

LE CINÉ-PARC


Pour ouvrir les festivités, les films de la compétition internationale ont été projetés à l’extérieur au Livart à Montréal. Cet événement extérieur a permis aux spectateurs de découvrir les sept courts-métrages la composant: D for Daughter (Canada), Laisse le temps (France), Marry (Canada), Oisin (Irlande), Opposite Direction (Égypte), Ruthless (Royaume-Uni) et Wade (Inde).





Le ciné-parc.


LES CONFÉRENCES


Pour aider les réalisateurs.rices émergents.es, deux conférences ont été présentées dans la journée du vendredi. La première a été présentée par Philippe Cormier, réalisateur émergent ayant réalisé Lorsque le cœur dérange, et Sandrine Morisseau, assistante-réalisatrice. Pendant leur conférence, ils ont beaucoup parlé des imprévus qu’ils ont pu rencontrer sur un plateau de tournage, que c’est important de réaliser que c’est normal de ne pas suivre son plan initial à 100% et qu’il faut s’adapter.


Pour ce qui est de la conférence de Marc Bertrand, un producteur dévoué depuis plus de 20 ans, il a abordé les programmes de cinéma d’animation et documentaire à l’ONF. Il a aussi démontré comment bien vendre son projet cinématographique tout en présentant les différents éléments nécessaires pour présenter son film à l’ONF.


PROJECTIONS


Vendredi soir et samedi après-midi avaient lieu les deux projections où les films de la Sélection officielle étaient présentés. Au total, 22 courts-métrages (11 par projection) ont été projetés au grand plaisir des spectateurs.rices qui étaient présents.es. C’était aussi une occasion pour les réalisateurs.rices de voir le produit de leur travail acharné sur le grand écran. Par la même occasion, le jury jeunesse a eu l’occasion de voter pour son film favoris, Love-Moi de Romane Garant Chartrand en plus de donner une mention d’honneur à Revmar, de Nathan Pupo-Greene, prix qui ont été révélés lors de la grande soirée du gala le dimanche soir.

Photo prise dans le cadre de la première soirée de projection


SOIRÉE RÉSEAUTAGE


À l’occasion d’une soirée de réseautage, les cinéastes participant au festival ont eu l’occasion de rencontrer Marie Valade, membre du jury, en plus de rencontrer d’autres jeunes cinéastes émergents afin d'agrandir leur carnet d’adresses. De plus, un speed meeting a eu lieu afin de leur permettre de parler au plus grand nombre de personnes possible.


LE GRAND-TAPIS


Le moment tant attendu par l’équipe du festival, le grand tapis! C’est au grand quai de l’horloge, dans le vieux port de Montréal, qu’avait lieu le tapis rouge. Réservés aux cinéastes du festival et aux médias, les invités, qui étaient tous sur leur 31, ont pu profiter du soleil et du champagne qui étaient au rendez-vous Les cinéastes invités ont pus continuer leur séance de réseautage en rencontrant des gens du milieu, en plus de se faire faire passer en entrevue par les différents médias présents.

Les membres de l’équipe du festival lors du grand tapis.


LE GALA ÉMERGENCE


Diffusé sur Youtube, le gala émergence 2022 a été présenté au grand public dimanche soir. Animé par Florence Lacombe-Soucy et son co-animateur Luka Provost, le gala s’est déroulé sous le thème futuriste. C’est lors de cet événement que les neuf gagnants.es des différentes catégories du festival ont été présentés. Cet événement a clôturé en grand la troisième édition du Festival Émergence de Montréal.



62 vues0 commentaire

Comments


bottom of page