top of page

Les femmes de Raël : l’histoire de Sylvie et Martine


Source photo : Les femmes de Raël


Présenté sur ICI Télé le 14 janvier dernier, Les femmes de Raël raconte l’histoire de Martine et Sylvie, deux femmes ayant fait partie du mouvement raëlien pendant des dizaines d’années. Leurs témoignages touchants nous transportent dans les fondements du mouvement et nous exposent la réalité choquante de cette secte.


C’est qui, Raël?

Initialement connu grâce à sa carrière de chanteur, Raël ou encore Claude Vorilhon, est né en France en 1946. Durant cette carrière de chanteur lors des années 1960, il produit plusieurs des chansons sous le nom de scène Claude Celler. Cette carrière prend fin soudainement en 1970. Jusqu’en 1974, il consacre son temps à sa revue mensuelle de sport automobile nommée AutoPop et cesse la publication à la suite de nouvelles mesures sur la consommation de carburant en France. C’est lorsqu’il est âgé de 33 ans qu’il prétend faire sa première rencontre avec des extraterrestres, en 1973. Les appelant les Élohims, Raël raconte que ces derniers l’auraient amené sur leur planète, lui aurait révélé le secret de l’origine de l’Homme, l’aurait proclamé prophète et le fils de Dieu.


Le mouvement raëlien : les grandes lignes

Fondé il y a presque 50 ans en 1974 par Claude Vorilhon, le mouvement raëlien est une secte qui a pour mission d’accueillir des extraterrestres avec qui Raël aurait eu contact en 1973. Ces extraterrestres, qu’il appelle les Élohims, l’auraient élu comme prophète et lui auraient donné comme mission de sauver le monde d’une catastrophe. Ils ont aussi comme but d’accueillir ces derniers sur Terre. Cette secte prône le clonage, exploite les femmes et encourage une vie sexuelle active. Le mouvement étant présent dans 120 pays, chaque membre y adhérant doit verser au moins 10% de ses revenus à la secte. Aussi, ils doivent léguer par testaments leurs biens après leur décès, ainsi que leur dépouille, entre autres pour effectuer des prélèvements de l’os frontal en lien avec le clonage .


L’histoire de Sylvie et Martine

Réalisé par Érika Reyburn et une idée originale de Pierre Couture et Johanne de Bellefeuille, ce documentaire suit Sylvie et Martine, deux ex-membres du mouvement raëlien dans leur quête de vérité. Comme le mentionne la page d’ICI Tou.Tv, nous suivons ces deux femmes qui cherchent à comprendre ce qui les a poussées à consacrer 30 ans de leurs vies au mouvement.


Pendant les premières minutes du documentaire, les deux femmes se décrivent à leur arrivée dans le mouvement raëlien. Martine avait 25 ans et décrivait comme impressionnable, pas trop sûre d’elle, naïve, mais curieuse. Pour Sylvie, c’est en 1978 qu’elle adhère à la secte. À ce moment-là, elle vit dans une ferme, mais a un désir de vivre autre chose et s’intéresse à la nouveauté. Un mouvement nouveau au Québec à cette époque, Sylvie est intriguée et va à sa première rencontre. Elle raconte « C’était facile, joyeux et c’était vraiment simple et modeste. Moi l’effet que ça me faisait, c’est que j’avais l’impression d’avoir Jésus en avant de moi. » Cette première rencontre l’a fascinée « Lui, il va nous amener les solutions pour le bonheur. » Dit-elle dans le documentaire Les femmes de Raël.


Grâce au journaliste Martin Bisaillon et au spécialiste des mouvements religieux Alain Pronkin, nous en apprenons davantage sur l’histoire de Claude Vorilhon et la création de sa secte. Tout au long du documentaire, les témoignages poignants de Sylvie et Martine nous font découvrir les nombreux abus qu’elles ont subis et vus lorsqu’elles faisaient partie du mouvement. « Des spécialistes analysent la situation particulière qu’elles ont vécue, qui s’inscrit dans une tendance lourde de mépris et d’exploitation violente des femmes qu'on observe dans la plupart des groupes sectaires. Leurs propos serviront également de ressources pour Sylvie et Martine, qui cherchent à donner un sens à cette expérience qui a mobilisé une grande partie de leur vie. » (Radio-Canada)


Le visionnement de Les femmes de Raël vous est absolument nécessaire. Les récits choquants des deux femmes nous exposent que n’importe qui peut se retrouver sous l’emprise d’une secte et comment il est difficile de s’en détacher. Si vous vivez une situation similaire et avez besoin d’aide, n’hésitez pas à visiter le site web d’Info-Secte ici. Le documentaire est disponible sur ICI Tou.Tv et ICI Télé gratuitement dès maintenant.


//

Sources :

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page