top of page

Ces films qui nous rappellent l’été

Coming of age, quête identitaire et stagnation sous soleil brûlant, road trips et nouvelles rencontres… L'été est cette saison qui nous en fait vivre de toutes les couleurs où l'on tente tant bien que mal de passer à travers canicules et tempêtes.


Aftersun (2022)

source photo: imdb

Un drame tout en douceur avec énormément de profondeur sur une relation père-fille. La protagoniste se remémore ses dernières vacances en Turquie avec son père sous un nouvel œil. En parallèle sont projetés ses souvenirs enregistrés sur une caméra miniDV alors qu’elle avait 11 ans et son père 30.


Tu dors Nicole (2014)

source photo : imdb

Film de Stéphane Lafleur tourné en 35 mm. La période transitoire dans la vingtaine et l’ennui sont dépeints alors que l’on suit deux amies vivant un été noir et blanc en banlieue.


Thelma and Louise (1991)

Un classique d’amour et d’amitié, de féminisme et de force. Le road trip rêvé qui ne se termine pas tel que prévu.



The Graduate (1967)

Cette comédie dramatique suit un diplômé de 21 ans qui retourne passer ses vacances chez ses parents en attendant de trouver ce qu’il fera de sa vie. Des rencontres inattendues avec la gent féminine (une fameuse Mme Robinson, plus âgée) ne tarderont pas à survenir.



Flashwood (2020)

Première réalisation de Jean-Carl Boucher. L’été en banlieue entre amis, entre questionnements sur le futur, exploration de la sexualité et de l’amour.



Y tu mamá también (2001)

Deux jeunes hommes, meilleurs amis, en voie vers l’âge adulte, rencontrent Luisa. C’est ainsi qu’ils se lancent dans un road trip au Mexique. Au fil de la route s’opèrent les premiers vrais abords avec la sexualité et la découverte des complexités du monde (les différentes classes sociales, les disparités économiques et tous les construits sociaux à déconstruire).



Jean de Florette (1986)

Adaptation d’un roman de Marcel Pagnol, il s’agit du récit des conspirations d’un propriétaire de terres et de son neveu qui souhaitent s’enticher de la propriété voisine par tous moyens. On est submergés dans cette vie de Provence.


La disparition des lucioles (2018)

source photo: imdb

Une histoire de jeunesse inassouvie. Léonie souhaite quitter sa petite ville du Saguenay et vivre un été de liberté.


Midsommar (2019)

Ce film d’horreur psychologique tient en haleine, la cinématographie regorge de tableaux qui marquent. La protagoniste sera d’ailleurs ébranlée pour toujours par son voyage dans la communauté hors norme, qui vire au cauchemar.


The Florida Project (2017)

L’enfance de la jeune Moonee, vécue dans l’ombre de Walt Disney World, alors que sa mère fait face à des difficultés financières. Le parallèle entre rêve et misère.



Wild (2014)

Signé Jean-Marc Vallée, ce long métrage nous transporte sur le Pacific Crest Trail où la protagoniste tente d'échapper à sa vie et de se rechercher dans une marche qui lui amène plus qu’elle ne l’aurait cru (même si elle en perd un ongle d’orteil).



104 vues0 commentaire

Comments


bottom of page