Ça existe, les films de science-fiction québécois?

Lorsqu’on examine le cinéma québécois, on peut rapidement constater les genres les plus exploités : les drames, les comédies, les films d’action et même les mystères policiers. Cependant, a exclu rapidement la science-fiction du lot. Il est vrai que les films de science-fiction québécois sont peu nombreux, mais il y en a. C’est pourquoi j’ai effectué la recherche à votre place et que je vous présente les films de science-fiction qui ont été produits ou coproduits au Québec. Bonne lecture!


Scanners, 1981 réalisé par David Cronenberg

Près de deux ans après la sortie de Chromosome 3, David Cronenberg fait encore une fois équipe avec Claude Héroux, auteur et producteur de Lance et Compte. Produit au Québec et principalement tourné à Montréal avec un gros budget pour l’époque de 4,5 millions, Scanners déclenche la carrière de Cronenberg. Maintenant considéré culte, le film raconte l’histoire de la société ConSec, qui cherche à regrouper les « scanners », des médiums aux pouvoirs surnaturels. Elle recrute Cameron Val, un jeune médium, pour détecter tous les « scanners » qui lui sont opposés.

Source photo : https://bloody-disgusting.com/editorials/3407587/ranking-the-scanners-films/

The Vindicator, 1986 réalisé par Jean-Claude Lord

C’est dans ce thriller de science-fiction que le réalisateur québécois Jean-Claude Lord reprend la légende de Frankenstein. Ce film entièrement tourné à Montréal, The Vindicator ou Frankenstein 2000 au Québec transforme le mythe et le transporte dans un univers de haute technologie. On y raconte l’histoire d’Alex Wythe, un arrogant scientifique directeur d’un laboratoire de recherche, qui détourne les fonds dont il dispose à des fins personnelles illégales. Risquant d'être dénoncé par Carl Lehman, un de ses employés, il s'arrange pour comploter un grave accident de travail pour le faire disparaître. Après avoir réussi son plan, il utilise alors le corps de Carl pour mettre au point un robot semi-organique, sous le nom de projet « Frankenstein ». Si on se fie à l’histoire originale, la suite de l’histoire doit être tout sauf ennuyante.

Source photo : https://www.cinepix.ca/wp-content/uploads/2018/07/G-Vindicator-Colour-8x10-2.jpg

Screamers, l’armée souterraine, 1995 réalisé par Christian Duguay

Aussi connue au Québec sous le nom de Planète hurlante, cette œuvre est aujourd’hui considérée par plusieurs comme étant l’une des meilleures séries B de science-fiction à avoir été réalisée au Québec. Coproduit avec les États-Unis avec un budget de 20 millions, le film fut complètement tourné au Québec, à Joliette entre autres. On y retrouve au scénario Dan O’Bannon, connu pour avoir écrit Alien, le huitième passager (1979) et coécrit Total Recall (1990). Le récit commence sur la Planète Sirius 6B en 2078, où les survivants d’une guerre nucléaire doivent affronter de petites machines hurlantes et destructrices appelées les « screamers ».