MARYLOU BELUGOU &

ROSALIE BORDELEAU

FILM EN COMPÉTITION →

On parle de masturbation, documentaire (2019)

         

Marylou Belugou

Marylou Belugou est une artiste multidisciplinaire de 28 ans qui mord dans la vie à grand coup de passion. Cela fait maintenant près de 20 ans qu’elle est comédienne. Elle joue présentement le personnage d’Élyse dans la série Ruptures, depuis trois saisons. Cet été elle a aussi décroché un premier rôle dans la série À la Valdrague diffusée à Radio Canada. On l’a vu l’année dernière dans le long métrage Charlotte a du fun, réalisé par Sophie Lorrain. Marylou scénarise et réalise depuis sa sortie de l’uqam en 2015. Elle s’est fait diffuser par Vtélé sa première web-série professionnelle, Les Karineries, qu’elle a écrit et réalisé et dans laquelle elle interprète un rôle. Aujourd’hui elle lance son nouveau projet, avec son amie et partenaire de longue date Rosalie Bordeleau, un OBNL qui se nomme nouveau cadre et dont le but est d’aller donner des conférences dans les écoles secondaires pour démystifier les sujets tabous entourant la sexualités. Lors de la dernière années les deux jeunes femmes, ont écrits, réalisés et produits 8 courts métrages visants ces thèmes. C’est avec engouement que Marylou veut faire vibrer toutes ses passions.

Rosalie Bordeleau

Grandissant dans un petit village appelé "Lac-Delage", non loin de la ville de Québec, Rosalie Bordeleau a passée son enfance dans un environnement paisible. Loin de la vie urbaine, elle passe la plus grande partie de son enfance à se forger un monde imaginaire. Son père, reconnu pour ses oeuvres de bandes-dessinés dont «Le 7ième vert» et sa mère, rédactrice en chef à la Gazette des Femmes, font germer en elle ce désir fébrile de créer, de découvrir et de partager des œuvres artistiques ainsi que son jeune intérêt pour le mouvement féministe. Rosalie a étudiée en 2010 en concentration de cinéma au Cégep Garneau. Au début de ses 17 ans, Rosalie a réalisé son premier court-métrage, présenté au Festival du film étudiant de Québec. En 2012, elle quitte Québec pour aller étudier le cinéma à l'Université Concordia, puis en 2013, elle obtient un certificat dans le programme d'études "Scénario" à l'Université du Québec à Montréal. Elle décide cette année-là (avec son argent de poche, les soutiens financiers de Spira Film et un financement sur Indiegogo) de produire et réaliser son premier court-métrage professionnel, «Izzy veut devenir une femme». Elle co-fonde par la suite la web-série féministe «Béton», avec Gabrielle Vigneault-Gendron et Marylou Belugou. En 2018, elle poursuit son rêve de vouloir éduquer les jeunes sur la sexualité et ses tabous, en créant un organisme à but non-lucratif avec Marylou Belugou, nommé «Nouveau Cadre».

TOUS DROITS RÉSERVÉS. FESTIVAL ÉMERGENCE 2020.